La citoyenneté

Liberté d’expression, j’écris ton nom…

Publié le mercredi 22 juin 2016 08:45 - Mis à jour le mercredi 22 juin 2016 08:45

Jeudi 16 juin 2016 dans le hall du collège, les élèves de 4e1 ont présenté leur projet de classe qui a commencé dès le mois d’octobre par une réflexion par petits groupes sur les libertés : qu’est-ce qu’être libre pour nous, adolescents français de 2016 ? Et si nous vivions dans un autre pays, à une autre époque ? L’association Amnesty International a élargi notre point de vue, grâce à une exposition sur la liberté d’expression dans le monde, une conférence par un membre actif d’Amnesty France, et une analyse des symboles utilisés pour dénoncer le manque de liberté.

Comment garantir cette LIBERTÉ ? Changez quatre lettres, et vous obtenez LAÏCITÉ ! La laïcité dont la charte aux couleurs de la République s’étale dans le hall, que nous devons tous respecter au collège, enfants comme adultes. Mais ces articles sont bien difficiles à comprendre ! Alors, une classe de CM2, la 4e1, des lycéens, se sont partagés le travail de « traduction » des articles sous forme de bulles colorées. Celles des 4e1 ? Vous les reconnaitrez facilement, elles comportent de dessins et des symboles.

Pour ce projet, les élèves ont travaillé en classe de Français, d’Histoire, de Mathématiques (car la liberté d’expression peut aussi prendre une forme géométrique) ; au CDI, avec l’administration ; ils ont rencontré un journaliste retraité dont le métier est au cœur de la liberté d’expression ; ils ont échangé avec des écoliers, des lycéens, avec le maire de Val-de-Reuil ; ils se sont mobilisés pour rendre hommage aux victimes des attentats ; ils ont travaillé en groupes mixtes, ont pris la parole devant un public...

« C’est un travail de groupe qui nous a rapprochés les uns des autres, on a pu s’exprimer et partager nos idées » : une petite pierre posée sur le chemin de la liberté d’expression…

Mme Chureau et la classe de 4e1