Les actions culturelles

Les élèves de 6e5 ont rencontré un écrivain !

Publié le mercredi 6 juillet 2016 10:56 - Mis à jour le mercredi 6 juillet 2016 10:56

Nous nous sommes rendus à la Médiathèque de Val-de-Reuil pour rencontrer un des écrivains de la sélection des Incorruptibles : Emmanuel Trédez, auteur de « Qui veut le cœur d’Artie Show ? ». Ce roman, qui nous a beaucoup plu et amusés, raconte l’histoire d’un « coeur d’artichaut », un garçon de 5e qui écrit à toutes les filles dont il est amoureux tout à tour, des lettres et des poèmes signés du pseudonyme « Artie Show ». Un groupe d’élèves, rédacteurs du journal du collège, enquête pour savoir qui se cache derrière cette identité.

M.Trédez a commencé par nous parler de lui : âgé de 47 ans, il habite dans une petite maison, avec un jardin, à Cachan, aux environs de Paris. Jusqu’à l’année dernière, il exerçait deux métiers : celui d’éditeur de livres documentaires pour enfants et celui d’écrivain. Ecrire étant ce qui compte le plus pour lui, il a décidé de vivre de son seul talent d’écriture. Il a toujours écrit, depuis le CE1, CE2, des poèmes, de petits textes. Il a le souvenir d’un jour où son maître de CM1 lui avait épinglé sa copie sur le dos pour lui faire honte, car elle était très raturée, et l’a obligé à aller en classe de CM2 ainsi équipé. Il rature toujours beaucoup car il écrit très vite, puis se relit et se corrige.

En 5e, élève au lycée Condorcet à Paris, il a été le rédacteur en chef d’un journal, Le Petit Condor Sait (comme dans le roman que nous avons lu) qu’il écrivait entièrement à la main, n’ayant pas d’ordinateur. Comme son personnage d’Artie Show, il était assez timide avec les filles, mais tombait souvent amoureux ! Il préférait leur écrire des poèmes d’amour plutôt que de se déclarer directement. Plus tard, il a un temps envisagé de devenir journaliste : il a gagné un concours lui permettant de faire un stage à la rédaction régionale du magazine l’Express en Midi-Pyrénées. Enfant, il aimait aussi beaucoup lire : des romans, de B.D., et des classiques comme Balzac, Stendhal, Hugo, Flaubert, Maupassant… Il nous a conseillé de lire et relire la série Harry Potter, et de découvrir U4, une série de quatre romans pour la jeunesse écrits par quatre auteurs à quatre mains.

Il écrit n’importe où, avec une préférence pour sa maison, où il s’installe dans la cuisine, pour profiter du placard à gâteaux et du réfrigérateur et grignoter tout en écrivant. Il aime bien écrire aussi dans les cafés, dans les transports, au milieu des gens. Il a publié son premier roman de littérature-jeunesse assez tardivement, vers l’âge de 30 ans, chez Nathan : « Et si les poules avaient des dents ? » et a écrit depuis une cinquantaine d’ouvrages, dont le scénario d’une B.D. tout public, « Londubec ».

M. Trédez s’est prêté très gentiment à une petite séance de photos et de dédicaces, en nous confiant qu’il aimait beaucoup rencontrer ses lecteurs.

Nous sommes ensuite allés à la rencontre de ses autres œuvres, aidés par une animatrice de la Médiathèque, qui nous en lu certaines. Nous avons ainsi découvert  « Hercule attention travaux », « Fatou Diallo détective » et « L’enfonceur de portes ouvertes et autres métiers improbables ».

La classe de 6e5.